Si vous suivez vos statistiques avec Google Analytics, vous avez certainement constaté depuis quelques semaines une augmentation significative du trafic notamment en provenance de sites référents.

Les sites référents sont des sites qui font un lien vers le vôtre (backlinks, ou liens entrants). Mais ces liens entrants sont-ils intéressants pour votre site ?

Pour vous en assurer, il faut regarder entre autres le temps moyen passé sur le site en vous rendant dans le menu « Acquisition »/ »Canaux »/ »Referral » de Google Analytics.

google_analytics_temps_passe

Sur cet exemple, les 3 sites dont les durées de visite sont entourées sont des SPAMBOTS (le 4e aussi, mais la subtilité réside dans le fait que ce dernier a généré des visites plus longues).

Que sont les SPAMBOTS ?

Ce ne sont pas des virus. Ce sont des robots, comprenez des programmes informatiques, développés par des entreprises peu scrupuleuses. Ces spambots vont « visiter » les sites dont ils trouvent les coordonnées un peu partout sur le web (bases d’enregistrement des noms de domaine par exemple).

Pourquoi les SPAMBOTS s’invitent-t-ils dans mes statistiques ?

Ces SPAMBOTS sont principalement destinés aux personnes qui analysent le trafic de leur site : VOUS (webmarketeurs, webmasters etc.). Leur unique but est de vous faire cliquer sur ce lien pour vous faire venir sur leur propre site. En général il s’agit de sites proposant des services…aux webmasters ou aux webmarketeurs.

Comment masquer les visites des SPAMBOTS dans Google Analytics ?

Il existe plusieurs façons de masquer ces visites, malheureusement aucune n’est efficace de façon définitive dans la mesure ou de nouveaux spambots sont créés régulièrement.

1/ Si votre site est hébergé sur un serveur Apache, vous pouvez les déclarer et les bloquer dans le fichier .htaccess.

Avantage de cette solution : les SPAMBOTS que vous déclarez nominativement sont définitivement bannis de votre site.

Inconvénients :

  • Votre fichier .htaccess va s’alourdir au fur-et-à-mesure et ralentir votre site
  • Il faut connaître un minimum de commandes (FTP, syntaxe à insérer dans le .htaccess)

2/ Vous définissez des segments analytics que vous mettez à jour régulièrement.

Avantage : solution facile à mettre en place

Inconvénient : les spambots ne sont pas bloqués mais simplement masqués

Pour mettre en place un segment :

les segments sont accessible à partir d’une grande partie des tableaux de bord analytics :

acces_segments_analytics

Créez un nouveau segment

creer_un_segment_analytics

 

Nommez votre segment (par exemple « Hors SPAMBOTS »)

Cliquez sur « Conditions » puis dans le menu déroulant choisissez « Acquisition »/ »Source/Support »)

definition_segment_personnalise_gogle_analytics

Sélectionnez « ne contient pas », puis cliquez dans la zone de saisie (cf écran ci-dessous) pour faire apparaître la liste des liens référents de votre site. Sélectionnez le premier spambot de la liste.

ajout_spambot_segment_analytics

Cliquez ensuite sur « ou » pour ajouter un nouveau spambot et répetez l’opération autant de fois qu’il y a de spambots à isoler.

ajout_spambot_segment_analytics-2

 

Enregistrez ce segment.

De retour sur votre tableau de bord, cliquez sur « ajouter un segment » et sélectionnez votre segment dans la liste proposée. Cliquez sur « Appliquer »

ajout-segment-tableau-de-bord-analytics

 

Votre segment est maintenant opérationnel sur votre tableau de bord :

segment-tableau-de-bord