Quelles pratiques désintéressent et désengagent vos audiences sur les réseaux sociaux? Retour sur deux pratiques qui déplaisent aux internautes et leurs conséquences sur votre visibilité.

1- Les posts qui suscitent peu d’intérêt

Depuis peu, un de nos clients relaie des posts d’une page Facebook d’un de ses partenaires. Ces posts promeuvent des produits que vend notre client. Par rapport aux posts habituels ces publications ont généré un engagement quasi-nul. Hors le non-engagement de la part des fans entraîne :

  • Une baisse du reach : c’est-à-dire une diminution de la visibilité de la page auprès des internautes.

Afin de ne pas perdre ce reach, il faut cesser la publication de ces posts, ou en changer la forme. Dans la mise en place de votre stratégie éditoriale il est utile, voire nécessaire d’incorporer des posts commerciaux. Mais il faut surveiller s’ils fonctionnent, si le format adopté est le bon (vidéo, photo, article, le ton…).
Il est également impératif de respecter un certain ratio. Faire uniquement ou majoritairement des posts promotionnels est une pratique à éviter! Utilisez plutôt la règle des tiers :

  • 1 post promotionnel
  • 1 post curation, issu de la veille
  • 1 post personnel

Cette règle n’est absolument pas immuable, elle vous donne une idée des contenus à éditer. Chaque stratégie éditoriale doit déceler l’équilibre entre les divers types de contenus à créer et à partager.

2- Une fréquence trop élevée de publication

Une autre pratique récurrente est une fréquence trop élevée de publication. Publier trop fréquemment risque de submerger votre audience et de la désintéresser. Cette pratique peut entraîner :

  • Un désintérêt de vos followers
  • Une perte d’abonnés
  • Être considéré comme « spam »

Il n’y a pas de règle universelle sur le nombre autorisé, il faut surveiller l’engagement, la portée de vos publications, le nombre d’abonnés.

Les indicateurs de suivi : un outil indispensable

Ainsi, pour savoir si vous allez dans la bonne direction, il est indispensable de mettre en place des indicateurs de suivi de stratégie médias sociaux afin de voir :

  • Les posts qui fonctionnent
  • Les posts à oublier
  • La fréquence de publication
  • L’évolution de l’engagement

Le suivi d’une stratégie médias sociaux est primordial. Pour en savoir plus, visitez la page Suivi et Analyse.

 

Près de 6 mois, après ma naissance le mur de Berlin chute. En février 2004, Facebook voit le jour. En 1998, Google débarque et balaye Yahoo. En 2000, on passe à un nouveau millénaire. En 2016, je fais mes classes dans le web. Coïncidence ? Je ne pense pas.
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Print this pageEmail this to someone