Le processus de conversion d’une page d’atterrissage n’est pas un processus linéaire, il est surtout piloté par vos prospects. Une bonne structuration de votre page d’atterrissage et la prise en compte des comportements de vos cibles, sont les deux alliés pour un taux de conversion optimal.

Bien structurer les éléments de la page

1. Un titre (headline) accrocheur

Un titre puissant doit être accrocheur tout en exposant le bénéfice de votre offre. Il doit inciter le visiteur à en savoir plus sur votre proposition.

2. Une proposition de valeur claire, explicite et unique

Le visiteur doit pouvoir comprendre votre proposition, il faut lui donner suffisamment d’explications sur le produit/service présenté. La proposition de valeur doit être spécifique (mettre en avant ses atouts) et être la plus unique possible (comparer son positionnement aux ceux de ses principaux concurrents). Une analyse concurrentielle s’impose notamment pour :

  • Estimer ce que vous faites bien,
  • Trouver ce que peut être amélioré,
  • Corriger les éventuelles erreurs/problèmes,
  • Déterminer ce que vous différencie de vos concurrents.

3. Un appel à l’action et uniquement un

Pour ne pas dérouter vos visiteurs, n’utilisez qu’un seul appel à l’action. Plus vous donnez d’options à vos visiteurs, moins il y a de chances qu’ils passent à l’action. Par exemple, si vous souhaitez vendre un produit mais vous offrez aussi un e-book en téléchargement vous risquez de perturber votre visiteur.

Anticiper les comportements de votre cible

Une bonne méthode pour anticiper les comportements de sa cible est la méthode des personas. Cette méthode permet d’inclure l’utilisateur dans le processus de conception. En créant des archétypes de vos cibles, vous vous centrez sur leurs objectifs et aptitudes. Ainsi, vous arriverez à avoir une perception réaliste de ce que veulent et peuvent faire vos cibles.

Identifier et résoudre les problèmes de votre page d’atterrissage

En vous mettant à la place de vos visiteurs, faites des hypothèses sur le chemin qu’ils vont parcourir afin de trouver des possibles failles techniques ou des problèmes liés à votre contenu et/ou design. Pour résoudre ces problèmes, vous pouvez les traiter soit immédiatement (bugs techniques, erreurs dans le contenu,..) soit tester de nouvelles idées (faire des A/B tests par exemple).

La page d’atterrissage : la clé pour améliorer votre taux de conversion

Une campagne réussie ne veut pas dire uniquement taux d’ouverture et de clics élevés mais surtout un bon taux de conversion. Et cela passe forcément par la page d’atterrissage. Si son contenu arrive à offrir une très bonne expérience utilisateur, alors son succès est garanti.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Print this pageEmail this to someone