Emailing ou réseaux sociaux ?

Emailing ou réseaux sociaux ?

Faut-il choisir entre réseaux sociaux et emailing pour développer sa visibilité ? Les 2 pratiques peuvent être utiles dans une stratégie de marketing digital mais encore plus si elles travaillent ensemble. Combiner ces deux supports permettrait d’augmenter son audience et la portée de ses communications.

Vers une convergence des outils

L’essor des réseaux sociaux multiplie les possibilités d’atteindre ses objectifs marketing et de toucher de nouveaux prospects. Quant à l’emailing, il permet d’avoir de très bons retours si la base de contacts est qualifiée. En combinant ces deux supports on peut obtenir des résultats encore plus impactants :

  • Cela permet de promouvoir chaque support à travers l’autre
  • Les parcours clients sont de plus en plus orientés vers le data, ce qui permet de suivre le contact et de le qualifier
  • On peut lier l’emailing aux réseaux sociaux, en passant par le site web, pour récupérer des contacts qualifiés

Les réseaux sociaux : un bon point de collecte d’adresses email

Les réseaux sociaux peuvent servir de point de collecte d’adresses email. Plusieurs façons de récupérer ces adresses sont possibles :

# Inclure un CTA dans les réseaux sociaux

Que ce soit dans la bio du compte social ou dans le flux d’actualités, un appel à l’action peut toujours aider à récupérer des adresses email.

  • Offrez des contenus à forte valeur ajoutée en l’échange d’un email.
  • Utilisez le mot « gratuit » dans l’URL du lien pour inciter au clic encore plus.
  • Mettez en avant le post qui contient le CTA, dans la bio du compte (Twitter, Instagram, Pinterest) ou même dans l’image de couverture de la page Facebook. Sur Facebook on a également la possibilité de créer un CTA pour s’inscrire à la newsletter ou même un formulaire de contact via les applications ou Facebook Ads.
  • Poster dans des groupes Facebook
  • Poster dans les communautés Google+
  • Poster dans la description de la page Linkedin ou dans des groupes thématiques
  • Créer une vidéo sur Youtube en incluant un CTA

# Exporter ses contacts Linkedin

#Offrez un contenu qui pourrait intéresser vos abonnés exclusivement par email

On peut, par exemple, imaginer la mise en place d’un cours par email ou des e-books / livres blancs en téléchargement.

#Créer un quiz / jeu concours

Cette pratique permet de récupérer rapidement des données qualifiées.

L’emailing au service des réseaux sociaux

L’emailing peut lui aussi servir les réseaux sociaux. On peut renvoyer vers les réseaux sociaux en mettant des boutons dans le corps de l’email ou même promouvoir une action qui se passe sur les réseaux sociaux.

Selon l’étude EMA BtoB – Email Marketing Attitude 2016, à réception (et ouverture) des emails publicitaires 14% des professionnels se connectent sur les réseaux sociaux.

Sur Facebook et Twitter, on a même la possibilité d’importer sa base de contacts pour réaliser une campagne d’acquisition ciblée. Une fois la base importée, la plateforme va chercher tous les profils correspondant aux adresses email fournies pour faire apparaître les publicités dans leur fil d’actualités.

Quelques chiffres clés

 

Audience : 

 

Nombre d’utilisateurs dans le monde

 

Supports publicitaires qui incitent à visiter un site web :

Emailing

 

Clients & Prospects

 

25.9 millions en 2009*

 

 

52% (BtoC)* / 55% (BtoB)**

Réseaux sociaux

 

Clients & Prospects

 

31 millions d’utilisateurs actifs mensuels sur Facebook***

 

22% (BtoC)**

*Selon Arobase.org
**Selon études EMA 2016 éditée par la SNCD
***Selon Le Figaro

A l’ère des réseaux sociaux, l’emailing semble une pratique obsolète. Les études montre que l’emailing n’est pas mort mais qu’il peut être encore plus impactant s’il es utilisé en synergie avec les autres supports digitaux.

2 pratiques à oublier sur les réseaux sociaux

2 pratiques à oublier sur les réseaux sociaux

Quelles pratiques désintéressent et désengagent vos audiences sur les réseaux sociaux? Retour sur deux pratiques qui déplaisent aux internautes et leurs conséquences sur votre visibilité.

1- Les posts qui suscitent peu d’intérêt

Depuis peu, un de nos clients relaie des posts d’une page Facebook d’un de ses partenaires. Ces posts promeuvent des produits que vend notre client. Par rapport aux posts habituels ces publications ont généré un engagement quasi-nul. Hors le non-engagement de la part des fans entraîne :

  • Une baisse du reach : c’est-à-dire une diminution de la visibilité de la page auprès des internautes.

Afin de ne pas perdre ce reach, il faut cesser la publication de ces posts, ou en changer la forme. Dans la mise en place de votre stratégie éditoriale il est utile, voire nécessaire d’incorporer des posts commerciaux. Mais il faut surveiller s’ils fonctionnent, si le format adopté est le bon (vidéo, photo, article, le ton…).
Il est également impératif de respecter un certain ratio. Faire uniquement ou majoritairement des posts promotionnels est une pratique à éviter! Utilisez plutôt la règle des tiers :

  • 1 post promotionnel
  • 1 post curation, issu de la veille
  • 1 post personnel

Cette règle n’est absolument pas immuable, elle vous donne une idée des contenus à éditer. Chaque stratégie éditoriale doit déceler l’équilibre entre les divers types de contenus à créer et à partager.

2- Une fréquence trop élevée de publication

Une autre pratique récurrente est une fréquence trop élevée de publication. Publier trop fréquemment risque de submerger votre audience et de la désintéresser. Cette pratique peut entraîner :

  • Un désintérêt de vos followers
  • Une perte d’abonnés
  • Être considéré comme « spam »

Il n’y a pas de règle universelle sur le nombre autorisé, il faut surveiller l’engagement, la portée de vos publications, le nombre d’abonnés.

Les indicateurs de suivi : un outil indispensable

Ainsi, pour savoir si vous allez dans la bonne direction, il est indispensable de mettre en place des indicateurs de suivi de stratégie médias sociaux afin de voir :

  • Les posts qui fonctionnent
  • Les posts à oublier
  • La fréquence de publication
  • L’évolution de l’engagement

Le suivi d’une stratégie médias sociaux est primordial. Pour en savoir plus, visitez la page Suivi et Analyse.

 

Près de 6 mois, après ma naissance le mur de Berlin chute. En février 2004, Facebook voit le jour. En 1998, Google débarque et balaye Yahoo. En 2000, on passe à un nouveau millénaire. En 2016, je fais mes classes dans le web.
Coïncidence ? Je ne pense pas.

[Infographie] Prospecter sur Linkedin

Le social selling est la méthode qui fait mouche depuis un certain temps. Cette démarche consiste à se servir des réseaux sociaux pour détecter, accélérer, développer votre business. Il ne s’agit plus de faire du démarchage à l’aveuglette. Aujourd’hui, nous disposons d’outils comme Linkedin, qui permettent de développer les relations avant de passer à l’acte de vente. Hors, le relationnel est la clé de voûte pour un commercial.

Focus sur Linkedin

Linkedin est un réseau social professionnel (leader mondial) qui offre des opportunités pour développer votre activité commerciale. En croissance perpétuelle, c’est la vitrine de votre vie professionnelle. Vous pouvez l’utiliser pour obtenir un travail, construire, développer, enrichir votre affaire…
Ce service en ligne, c’est aussi une colossale base de données de plus de 467 millions de profils qui en fait un outil de démarchage idéal. Il vous permet de collecter suffisamment d’informations pour que votre démarchage soit toujours pertinent et utile.
Lorsque votre profil Linkedin est bien rempli, c’est un réel outil de vente.
Cet article aborde plusieurs points : nous faisons un état d’art avec quelques chiffres Linkedin, puis nous parlons de la façon dont vous pouvez créer des relations et développer votre réseau. Le dernier point dévoile comment se positionner en tant qu’expert dans votre domaine.

Linkedin en quelques chiffres :

  • Nombre de membres inscrits : 467 millions
  • Nombre de membres en France : 10 millions d’utilisateurs
  • Dans le monde, 1 professionnel sur 3 est membre de cette plateforme
  • 84% des CEO (terme qui éclipse le nom PDG) en B2B font appel aux réseaux sociaux dans leurs décisions d’achats
  • 13% des utilisateurs Linkedin ne possèdent pas de comptes Facebook, 59 % ne visitent pas Twitter
  • Près de 78% des entreprises utilisant les réseaux sociaux dépassent leurs concurrents
  • 40% des utilisateurs accèdent chaque jour à Linkedin
  • 13 % des utilisateurs consultent ce réseau professionnel plusieurs fois par jour
  • 65% des acheteurs en B2B se servent des réseaux sociaux pour avoir des informations sur le vendeur
  • 95% orientent leurs choix sur le vendeur qui a livré du contenu pertinent

Focus les fonctionnalités utiles pour la prospection

1-L’ode aux contacts

Augmentez votre visibilité en développant des relations sur Linkedin avec ces quelques éléments.

  • Vous pouvez trouver des contacts grâce à la recherche avancée, qui est extrêmement efficace. Elle vous permet de sélectionner de multiples critères comme les noms des entreprises, les zones géographiques, le type de secteur etc.
  • Visitez des profils Linkedin augmente votre visibilité. En effet, chaque profil est averti par une notification quand vous l’avez regardé.
  • Classez vos contacts. Cette plateforme offre la possibilité d’ordonner et de filtrer vos contacts par étiquette.
  • Utilisez les lieux d’échanges en intégrant des groupes et en interagissant avec les membres de ces groupes. C’est un point incontournable si vous désirez avoir une bonne visibilité. (voir dans le point 3)
  • Tirez avantage des mises en relation. Par exemple vous souhaitez entrer en contact avec Julie G. Elle est connectée à Bernard V,  membre de votre réseau Linkedin. Faites appel à Bernard V, pour vous présenter à Julie G.
  • Importez vos bases mails pour les ajouter à vos relations Linkedin.
  • Servez-vous de Sales Navigator pour prospecter. Avec cet outil (disponible seulement pour les comptes premium) vous avez la possibilité de commenter des articles qui vous plaisent et qui ne sont pas des connexions de premiers rangs. C’est un bon moyen d’entrer en contact.
  • Sauvegardez vos recherches. Linkedin vous donne la capacité de sauvegarder 10 recherches d’emplois et 3 recherches de personnes.
  • Exportez vos relations sur Linkedin lors d’opérations emailing pour entrer en contact avec toutes vos relations.

2-Faites vous connaître

Renforcez votre réputation, et démontrez votre expertise grâce à cette plateforme en ligne.

  • Utilisez l’In Mail. Messagerie de Linkedin, c’est un moyen efficace de passer le cap du standard. Elle offre la possibilité de contacter de front les décisionnaires que vous voulez atteindre.
  • Suivez l’actualité de vos cibles pour bâtir des relations et échangez ! C’est une bonne manière d’en savoir plus sur vos cibles.
  • Sponsorisez vos publications, créez des encarts publicitaires avec Linkedin Ads qui offre un ciblage très précis grâce à ses choix multicritères. Notez toutefois que la publicité sur Linkedin est plutôt chère.

3-Créez du contenu pertinent et échangez pour faciliter votre prospection

Créer une relation de confiance entre professionnels augmente votre capital social.

  • Valorisez votre offre. Ce réseau social professionnel autorise la publication de vidéos, documents (etc). C’est un bon support de communication pour mettre en avant vos réalisations ou pour faire la démo d’un de vos produits.
  • Ajoutez des compétences et recueillez des recommandations. Elles feront poids lorsque vous démarcherez une entreprise ou une personne.
  • Tirez avantage des communautés d’experts, les groupes. Lorsque vous êtes dans un groupe vous avez la capacité d’envoyer des messages aux membres de ce groupe sans être connecté avec ces personnes. Les demandes de connexion, pour des personnes appartenant au même groupe que vous, ont des taux de réponses favorables plus élevés (+ de 70% des cas).
    N’hésitez pas à en fonder un sur un sujet pertinent lié à votre domaine. Les groupes sont des bons moyens pour s’introduire comme leader d’opinion. Invitez des personnes (selon les critères que vous définirez) à participer  à votre groupe. Le nombre d’invitation que vous pouvez envoyer dépend entre autres de la taille de votre groupe.
  • Créez des pages vitrines. Ce sont des pages affiliées à celle de votre entreprise. Au sein de ces pages vitrines promouvez vos réalisations, vos offres.

En somme, utilisez Linkedin vous permet

  • de créer un réseau, des relations, des groupes de discussion
  • de construire une notoriété : expertise, savoir-faire, crédibilité, réputation, influence
  • de dénicher des opportunités commerciales, des prospects et des clients

Attention toutefois au temps passé sur Linkedin par ses membres. Il est bien moindre que sur des réseaux comme Facebook ou encore Twitter.

Infographie : Prospectez avec Linkedin

infographie prospecter sur linkedin

Sources :
BtoBmarketers
C-Marketing
Forbes

Près de 6 mois, après ma naissance le mur de Berlin chute. En février 2004, Facebook voit le jour. En 1998, Google débarque et balaye Yahoo. En 2000, on passe à un nouveau millénaire. En 2016, je fais mes classes dans le web.
Coïncidence ? Je ne pense pas.
Les nouvelles mises à jour des vidéos Facebook

Les nouvelles mises à jour des vidéos Facebook

Facebook a opéré de nouveaux changements qui concernent le visionnage des vidéos Facebook. Format populaire depuis quelque temps, ces mises à jour visent à renforcer l’expérience vidéo, selon Facebook.

Activation du son des vidéos dans votre fil d’actualité

Cette fonctionnalité peut être désactivée dans les réglages. De plus, le son sera coupé si votre téléphone est en silencieux.

Visionnage de vidéos tout en scrollant sur votre fil d’actualité

Il est possible de minimiser la vidéo que vous êtes en train de regarder  dans un coin de votre écran. Pour ce faire, il suffit de la glisser dans un coin de votre mobile. De cette façon, vous pouvez continuer à naviguer au sein de votre « news feed ».

Création d’une application Facebook Vidéo

Une étude réalisée par Facebook a démontré que les internautes sont à la recherche de plus d’options auprès des vidéos Facebook. C’est pourquoi ils ont créé une nouvelle application qui sera bientôt disponible sur Apple TV et d’autres plateformes. Qu’apporte cette application ?

  • Les vidéos visionnées le seront sur un écran plus grand
  • Vous pourrez également visionner les vidéos Facebook sur votre TV
  • Des vidéos vous seront proposées, selon vos intérêts
  • Il sera possible de regarder des vidéos que vous avez enregistrées, et de revoir toutes les vidéos que vous avez vues, partagées ou téléchargées.

Changement de format, ils optent pour les vidéos verticales

Les vidéos ne seront plus seulement présentées en format 16:9. Elles apparaîtront sous le format portrait dans le fil d’actualité Facebook, sur téléphone uniquement.

 

 

 

Près de 6 mois, après ma naissance le mur de Berlin chute. En février 2004, Facebook voit le jour. En 1998, Google débarque et balaye Yahoo. En 2000, on passe à un nouveau millénaire. En 2016, je fais mes classes dans le web.
Coïncidence ? Je ne pense pas.

Infographie : tout savoir sur Instagram

Instagram est une application qui permet de retoucher et de partager les photos. Lancée en 2010, la plateforme est à présent un acteur incontournable dans le paysage des réseaux sociaux.  Cette infographie présente quelques chiffres sur Instagram. Dans un second temps elle avance les bonnes pratiques, et finit par des conseils afin que vos posts génèrent de l’engagement.

Des chiffres hauts en couleurs

Depuis 2014 l’audience a doublé sur Instagram et dépasse aujourd’hui les 550 millions d’utilisateurs par mois dans le monde. Ce réseau social recense ainsi plus de 4,2 milliards de like par jour sur sa plateforme. En ce qui concerne son audience, la grande majorité de ses utilisateurs ont entre 16 et 34 ans.

Vos premiers pas d’instagramers

Il est fondamental de soigner en premier lieu votre bio pour présenter brièvement votre compte. En effet, la bio est un des premiers éléments à être vus par les instagramers lorsqu’ils visitent votre profil. Vous devez les attirer, les captiver ! Un deuxième élément à prendre en compte est l’heure où vous postez. L’audience est plus réceptive en dehors des heures de travail soit avant 9H et après 18H. Mais ces horaires sont très prisées et la concurrence n’y est que plus accrue.  Les posts entre 2H et 7H fonctionnent aussi bien. Ils ont l’avantage d’être moins nombreux et d’avoir un meilleur taux d’engagement.

Oh Instagram mon beau Instagram dis-moi quelles sont les pratiques à adopter

  • Soignez vos visuels
  • Prenez du temps pour légender vos photos
  • Utilisez les #
  • Ayez un univers cohérent sur l’ensemble de votre profil
  • Faites vous plaisir !

Devenez des souverains de l’engagement

  • Afin de faire évoluer votre audience, il est primordial d’être régulier. Mettez en place un planning de publications et respectez-le !
  • Utilisez la fonction vidéo. En vogue depuis plusieurs mois, c’est le format à adopter. Alors essayez-le : moteur, action, ça tourne.
  • Interagissez avec vos followers. Mais comment vous y prendre ? Servez vous du contenu qu’ils génèrent (si vous reprenez leurs photos n’omettez pas de citer leurs comptes). Vous pouvez également vous appuyez sur vos légendes pour lancer des discussions. Les utilisateurs apprécient les personnes qui participent aux discussions sur les fils de commentaires.
  • Ayez recours aux émojis, leurs caractères imagés simplifient le message. Ils ont beaucoup de succès et permettent d’humaniser vos posts.
  • Variez les contenus pour ne pas devenir monotone auprès de vos followers.
  • Utilisez les # en cohérence avec votre domaine d’activité afin de gagner en visibilité. Astuce : regardez au préalable quels sont les # qui fonctionnent le mieux dans votre secteur.

Vous êtes fin prêts pour vous lancer dans l’aventure Instagram. 3 2 1 Shootez !

infographie les bonnes pratiques sur instagram

Près de 6 mois, après ma naissance le mur de Berlin chute. En février 2004, Facebook voit le jour. En 1998, Google débarque et balaye Yahoo. En 2000, on passe à un nouveau millénaire. En 2016, je fais mes classes dans le web.
Coïncidence ? Je ne pense pas.

Retour sur le Webinaire du 21/06 – Implémenter une stratégie de social selling

Le social selling est une approche de plus en plus utilisée depuis quelques mois pour augmenter les ventes. On en entend beaucoup parler, notamment parce qu’il s’agit d’un sujet sur lequel on dispose de nombreux retours d’expériences de la part d’entreprises. Celles-ci partagent leurs réalisations et apportent la preuve que ces stratégies fonctionnent.

Notre invité Pierre Micelli, spécialiste en marketing digital et plus particulièrement en stratégies médias sociaux, intervient en tant qu’expert pour accompagner les entreprises dans la mise en place de méthodes de social selling. Au cours de ce webinaire, il explique les enjeux de ce nouvel accélérateur de business et partage les meilleures pratiques dans ce domaine.

(suite…)